FICHIER 4C1

CADASTRE

FICHIER DES BALCONS ET PORTES COCHERES A PARIS

permis de construire délivrés par les trésoriers de France
1637 - 1789

Fichier réalisé à partir du répertoire USU Ab (AN) sous série Z1F
déposés aux Archives de Paris



Fichier croisé 4C1


Source :


Archives de Paris ; extrait de l’avant-propos de Jean Favier, membre de l’Institut et directeur général des Archives de France, balcons et portes cochères à Paris, permis de construire délivrés par les trésoriers de France (sous série (Z1F) 1637-1789, Archives Nationales, 1992 ; USU Ab (AN), Archives de Paris.


Contenu :


Ce fichier est dû à la curiosité de notre amie Monique Moesch. Puis sa sagacité l’a conduite à explorer davantage cette piste et nous a permis de constituer le fichier 4C2. En ce qui concerne le présent fichier 4C1, sur 1562 articles, nous en avons extrait 48. C’est peu, mais cela prouve que seuls les bourgeois ; marchands aisés, trouvaient leur place dans ces hôtels cossus. Il est évident que le fait d’être propriétaire, soit locataire dans l’une des immeubles en question, parfois des hôtels particuliers, aide à situer le personnage repéré, dans son milieu social. Cette liste n’est pas exhaustive, bien sur. Elle n’est qu’une incitation à exploiter d’autres sources que celles bien connues des généalogistes.


Ce répertoire, lorsque le lecteur s’y réfère est présenté à partir de la codification suivante :


1ère colonne, numéro fictif, n’est utilisé qu’au niveau identification pour l’ouvrage ;


2ème colonne, indique le motif pour lequel les trésoriers de France ont diligenté une mission, (B) indique balcon, (S) indique ouvrage en surplomb, (PC) indique porte cochère, (M) indique la forme des travaux envisagés (cages de menuiserie, cabinets en saillie, etc) ;


3ème colonne, permet de connaître l’adresse indiquée dans l’acte ;


4ème colonne, précise si le cujus est propriétaire ou non, son titre, sa fonction ou sa profession ;


5ème colonne, nous apprends la nature de l’acte : (R) veut dire visite des lieux ; (O) veut dire ordonnance suite au rapport établi ; (O-) stipule que la démolition est demandée ; (A) est utilisé pour assignation du propriétaire ; (V) signale l’opposition des voisins ;


6ème colonne, celle de la date des interventions ci-dessus ;


7ème et dernière colonne, c’est celle de la cote du document pour retrouver l’acte aux Archives Nationales.


Historique :


Le propos des inventaires d’archives est de procurer aux chercheurs la description des fonds (…). Mais il arrive que des archives recèlent une documentation dans les domaines qui paraissent à première vue, fort éloigné du propos général. C’est le cas de la documentation sur les balcons et portes cochères, qui tient de l’activité des trésoriers de France. On sait que ces éléments de la façade représentent dans la vie sociale. Le balcon est aussi le lien d’une relation particulière avec l’extérieur. Quant à la porte, elle est le moyen de communication et signe d’originalité (…). C’est celle-ci qui caractérise la maison et qui signifie le train de vie de ses occupants (…).


Eclatdebois


4C1_1.jpg
4C1_2.jpg
4C1_3.jpg