FICHIER 6B3a

FICHIER DES RAPPORTS DE POLICE

DES 48 QUARTIERS DE PARIS

Fichier réalisé à partir de mains courantes
déposées aux Archives de la police.

(Source : AA 173 – AA 219 et AA 220 à 222)



Fichier croisé 6B3a


Source :


Archives de la police ; répertoire des procès-verbaux des commissaires de police ; Wikipédia


Contenu :


La présentation habituelle permet de retrouver les précisions suivantes : patronyme et prénoms ; adresse : célibataire ou marié : date et circonstances de l’intervention de la police ; parfois l’âge et les liens de naissance ; enfin la source de l’information.


Historique :


Le fonds des sections de Paris est constitué par les procès-verbaux des commissaires de police. Il englobe les cartons 48 à 266 de la Série Aa des archives de la Préfecture de police. L’incendie de 1871 y a malheureusement opéré des ravages dont on appréciera l’étendue.


L’ensemble des documents de ce fonds fournit un tableau très coloré de la vie des différents quartiers de Paris, dont chacun possède sa physionomie particulière. On y peut suivre la réalisation pratique, et les répercussions dans l’application, des mesures législatives et administratives prises par les assemblées et par le pouvoir exécutif.


Il ne faut pas négliger l’innombrable série des faits-divers : les accidents de personnes et les levées de cadavres ; les surveillances, enquêtes, perquisitions et contraventions concernant les boulangers, les cochers, les charbonniers, les épiciers, les droguistes, etc… ; les contraventions aux lois ordonnant l’application du système métrique ; les réquisitions de chevaux ; les expositions d’enfants, les déclarations de grossesse ; les affaires de faux, les escroqueries, les affaires de mœurs, la voirie ; les fraudes aux barrières, les objets perdus, les jeux, les innombrables perquisitions et saisies dans les imprimeries, etc. qui forment la majeure partie des 120 000 pièces environ que comprend le fonds, et qui ne présentent qu’un intérêt des plus restreint, pour ne pas dire nul, au point de vue historique. On se rendra d’ailleurs compte, par ce qui figure à l’inventaire, qu’il reste en dehors de ces objets une ample moisson, où les chercheurs pourront trouver nombre de renseignements utiles à l’histoire générale et à l’histoire de Paris pendant la révolution jusques et y compris les premières années de la Restauration.


« eclatebois »


6B3a_1.jpg
6B3a_2.jpg
6B3a_3.jpg