FICHIER 6B8

BIBLIOTHEQUE NATIONALE

FICHIER DES ELECTEURS DU TIERS ETAT

Fichier réalisé à partir de la base Gallica



Fichier croisé 6B8


Source :


juristudiant.com ; Qu’est-ce que le Tiers Etat ? Joseph SIEYES, Paris, janvier 1789 ; Histoire de la Révolution française, Jules MICHELET, La Pléiade, 1989.


Contenu :


La modestie du fichier 6B8, avec seulement 18 entrées, s’explique par la précarité sociale des personnages que nous étudions : ils ont bien peu de chance d’être élus comme représentants du peuple.


Historique :


Tout roturier non ecclésiastique – soit l’écrasante majorité de la population (98%) – est membre du Tiers Etat ; c’est un groupe hétérogène qui rassemble grands bourgeois et marchands, et, en très faible proportion, artisans et paysans, à la condition d’être inscrits au rôle des impositions.


Dans les faits, les électeurs du Tiers sont essentiellement les bourgeois propriétaires fonciers, certes non nobles, mais possédant des biens.


En janvier 1789, l’abbé Sieyès répond à la question posée par le titre de son libelle par l’apostrophe : « Qu’est-ce que le Tiers Etat ? Tout ! Qu’a-t-il été jusqu’à présent dans l’ordre politique ? Rien ! Que demande-t-il ? A être quelque chose ! »


A la veille de la Révolution, avec ses vingt-cinq millions d’habitants, la France est le pays le plus peuplé d’Europe. En mai 1789, un peu plus de cinq millions d’électeurs participent à l’élection des députés. Les électeurs, âgés de plus de 25 ans, payant l’impôt – fût-ce seulement la « capitation » - élisent les électeurs qui nommeront les députés. A Paris, il n’y eut que 50.000 électeurs pour 600.000 habitants, car les conditions étaient plus sévères : un règlement spécial appelait comme « électeurs primaires » non pas tous les imposés, mais seulement ceux qui payaient six livres d’impôts.


Pour mémoire, rappelons la composition des trois ordres. D’une part, les ordres privilégiés rassemblent le clergé qui élit 291 députés, - divisé en haut clergé (évêques et abbés, tous issus de l’aristocratie à une seule exception près) et bas clergé - et la noblesse qui élit 271 députés - elle aussi divisée entre haute noblesse, quelquefois sensible aux idées libérales, et petite noblesse, accrochée à ses privilèges. Les nobles sont doublement favorisés car ils élisent directement leurs députés et qu’ils sont tous électeurs, même ceux qui n’ont pas de fiefs. Enfin, le Tiers Etat est composé de professionnels du droit - avocats et notaires -, et de marchands. Sur les 578 élus, 200 sont avocats. Il n’y a aucun paysan, aucun ouvrier.


M. G.


6B8_1.jpg
6B8_2.jpg